Restauration de tableaux

Doublage et rentoilage

Quand la toile d’une œuvre est en très mauvais état (nombreuses déchirures, déformations, toile cassante car trop oxydée, etc...) et ne joue plus son rôle de support, nous avons recours au collage d’une deuxième toile sur la toile d’origine, afin de la renforcer.

La méthode de doublage est l’intervention la moins traumatisante pour l’œuvre, et également la plus réversible. Cette opération consiste en un collage contact entre les deux toiles.

Le rentoilage est une méthode ancienne. Elle ne sera appliquée que dans des cas spécifiques, qui nécessitent non seulement de renforcer la toile originale mais également de refixer l’ensemble de la couche picturale.

Allègement de vernis

Tout vernis jaunit, grisaille, voire même brunit avec le temps. Ce vieillissement naturel du vernis peut changer complètement l’aspect de la peinture et ainsi fausser sa lecture. Le vernis qui est normalement transparent s’obscurcit et altère la couleur de la couche picturale.

Ce n’est donc pas la peinture en elle-même qui s’est altérée, mais seulement la couche de vernis protectrice. L’allègement du vernis oxydé permet de retrouver les couleurs originales teintées par celui-ci et de restaurer la lecture originale de l’oeuvre.

En utilisant les solvants adéquats nous allons affiner la couche de vernis afin de diminuer l’impact visuel. Le dévernissage et la pose d’un nouveau vernis protecteur peuvent être envisagés mais c’est une opération à risque pour le tableau, à reserver aux cas les plus lourds.