Bases de conservation de tableaux

Certaines idées reçues ont la vie dure concernant l’entretien des tableaux. La plupart sont fausses et, dans le doute, il est toujours préférable de demander l’avis d’un spécialiste avant de tenter quoi que ce soit.

Pour conserver vos oeuvres en bon état le plus longtemps possible :

  • Ne nettoyer jamais un tableau avec un pomme de terre coupée en deux ou un oignon ! Les résidus organiques déposés sur le tableau ravivent certes les couleurs sur le moment mais au séchage fixe la poussière ambiante. A moyen terme, ils attirent les insectes et les champignons.
  • Ne pas utiliser d’essence de térébenthine ou des produits "miracles" de nettoyage de tableaux. Chaque tableau est différent. Il réagit selon son âge, les techniques utilisées par l’artiste, la façon dont il a été conservé, etc...
  • Ne pas immerger un tableau dans quelque solution que ce soit.
  • Ne pas accrocher les tableaux à proximité d’une source de chaleur.
  • Ne pas les exposer à la lumière directe du soleil.
  • Ne pas les exposer aux rayons lunaires qui sont également très nocifs.
  • Bien vérifier que le cadre tienne bien à l’oeuvre.
  • Bien vérifier que les pitons du cadre soient sûrs.
  • Ne pas hésiter à changer la ficelle d’accroche malgré la valeur originale ou affective de celle-ci.
  • Retirer régulièrement la poussière à l’aide d’un plumeau ou d’une chamoisine, très délicatement.

N’oubliez pas qu’un nettoyage de tableau ne s’improvise pas. Il convient de se faire conseiller par un professionnel qui pourra, avec les techniques et les tests adéquats déterminer la bonne marche à suivre.